Séminaire de la GEME – 01/02/2020 : La guerre des paysans de F. Engels

— SÉANCE REPORTÉE —

Pour des raisons indépendantes de notre volonté, nous sommes contraints d’annuler et de reporter à une date ultérieure cette séance du séminaire de recherche de la GEME.

Nous vous prions de bien vouloir nous excuser pour ce bouleversement de calendrier et nous vous tiendrons très prochainement informés de la nouvelle date prévue pour cette séance.

===============================

avec Rachel Renault (maîtresse de conférences en histoire moderne au Mans Université)

à l’École Normale Supérieure de Paris
45, rue d’Ulm – Salle Paul Celan
Entrée libre sans inscription préalable

La Guerre des Paysans en Allemagne est publiée par Engels en 1850, alors que les révolutions de 1848 sont à peine finies. Recherchant en 1525 les « traditions révolutionnaires » de l’Allemagne, le texte, au statut épistémologique ambigu, remplit plusieurs fonctions : doter l’Allemagne d’une mémoire révolutionnaire au même titre que l’Angleterre ou la France, tester le matérialisme historique fraîchement théorisé sur un cas précis, et fonder scientifiquement le mouvement social. De là un texte au statut complexe, sinon paradoxal, mais qui contribuera à faire de la Guerre des Paysans un lieu incontournable de la mémoire collective allemande. Il acquerra également dans l’historiographie une importance fondamentale : fondateur méthodologiquement pour les sciences sociales, il détermine dans son sillage tout un pan de l’écriture de l’histoire des révoltes. On essaiera de cerner l’ouvrage à travers les différents contextes historiographiques d’élaboration et de réception.

Cette séance s’inscrit dans le cadre de la préparation d’une nouvelle édition française du texte à paraître aux Éditions sociales.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.